Certification qualité CTB

Les caractéristiques de nos mousses

La densité

  • 1

Cette mesure est exprimée en kg/m3 et représente le poids d'un bloc de mousse de 1m3. Par exemple, une mousse de 35 kg veut dire qu'elle est issue d'un bloc de mousse d'un m3 qui pèse 35 kg. Cette notion exprime la quantité de matière.
Plus la densité est élevée, plus la matière conservera ses propriétés initiales, plus il y a de matière et plus le prix est élevé. La densité sera le plus souvent synonyme de durabilité pour la mousse. En moyenne, la plage de densité d'une mousse polyuréthane est comprise entre 18 et 50 Kg/m3.

Norme : ISO 845

La portance

  • 2
  • test compression de notre mousse test compression de notre mousse

La portance est une dimension de résistance à une charge et est exprimée en Newton par cm2 à un pourcentage donné de compression de la mousse. Pour obtenir la valeur, on comprime l'échantillon de mousse avec un plateau de 323 cm2 (l'échantillon doit avoir une surface plus grande que le plateau) jusqu'au pourcentage préfixé d'épaisseur de l'échantillon.

On peut alors lire la force nécessaire à la compression. Généralement on obtient deux valeurs de portance qui correspondent aux compressions de l'échantillon à 25% et à 65% de son épaisseur initiale. Par exemple une valeur de 130 newtons à 25% indique qu'il faut appliquer une force de 130 newtons pour comprimer un échantillon de mousse de 25% de son épaisseur initiale (c'est à dire amener son épaisseur de 100 mm à 75 mm). Plus la valeur est élevée, plus la mousse est dure.

Norme : ISO 2439-1972 Méthode B

La résistance à la compression

  • 4
  • mesure de résistance de la mousse mesure de résistance de la mousse

C'est une mesure de résistance à une charge, elle aussi exprimée en kilopascal (KPA) à une déflexion donnée de la mousse (en principe, 40% de son épaisseur initiale). La surface de l'échantillon testé doit être plus petite que le plateau presseur. Plus cette valeur sera élevée, plus la mousse sera dure.

Norme : ISO 3386-1

La résilience HR

  • 3

C'est une mesure d'élasticité qui s'obtient en projetant une bille d'acier calibrée depuis une hauteur donnée sur un bloc de mousse. La bille rebondit sur cette dernière. La mesure de la hauteur du rebondissement est donnée en pourcentage de la hauteur de projection de la bille.
Plus le pourcentage est élevé, plus la mousse est dite "haute résilience HR". Cette notion correspond à la capacité de la mousse à reprendre sa forme initiale. La résilience est donc la capacité de la mousse à renvoyer la pression exercée par le poids du corps pour revenir à sa position initiale. Plus un coussin retrouve sa position initiale, meilleure est la mousse. Il faut tenir compte tout de même du poids et de l'élasticité du revêtement entourant la mousse, une assise en cuir aura par exemple plus de mal à se remettre en position initiale.
Afin de répondre aux normes actuelles, toutes nos mousses sont testées sur leurs dimensions, densité, dureté par indentation, résistance à la compression, rémanence à la compression, résistance à la traction, allongement à la rupture, structure cellulaire, etc. afin de répondre aux normes NF.

La perte de portance après fatigue dynamique

  • 5
  • Fatigue dynamique

Des cycles répétés de compression et décompression de mousse (fatigue dynamique) sont appliqués sur l'échantillon de mousse. Le test de portance est à nouveau effectué à la fin du cycle et délivre une valeur inférieure à la valeur mesurée avant le cycle. La différence entre les deux mesures, avant et après le cycle, est exprimée en pourcentage. Plus la valeur sera basse, meilleure sera la qualité de la mousse.

Norme : ISO 3385

La charge de rupture et allongement

  • 6
  • Resistance traction

Il s'agit de la mesure en pascals de la quantité de tension nécessaire pour casser l'échantillon de mousse polyuréthane. Le test de l'allongement est réalisé en même temps que celui de la charge de rupture. Il exprime le pourcentage d'extension maximal atteint par la mousse au moment de la rupture. Plus leurs valeurs sont élevées, plus la mousse est résistante et qualitative.

Norme : ISO 1798

La résistance à la déchirure

  • 7
  • Rupture

C'est la mesure de la force nécessaire pour continuer à déchirer une mousse suite à une coupure. Exprimée en newtons par mètre (N/m), cette propriété est importante lorsque la mousse utilisée doit être appliquée sur un autre support, notamment à l'aide d'agrafes. Une valeur élevée démontre la qualité de la mousse polyuréthane.

Norme : ISO 1798

La déformation rémanente à la compression

  • 8
  • Remanence compression

C'est la mesure de la déformation de la mousse polyuréthane après une compression durant un certain temps et à une température donnée. L'échantillon de mousse polyuréthane est comprimé selon un certain pourcentage en fonction de son épaisseur initiale. On mesure par la suite la perte d'épaisseur obtenue, elle aussi exprimée en pourcentage. Une mousse de qualité bénéficiera d'une valeur basse pour ce test.

Norme : ISO 1856 - Méthode A

JMA propose son expertise dans la découpe de mousse polyuréthane sur-mesure.
Afin de répondre aux normes actuelles, toutes nos mousses sont testées sur leurs dimensions, densité, dureté par indentation, résistance à la compression, rémanence à la compression, résistance à la traction, allongement à la rupture, structure cellulaire, etc. afin de répondre aux normes NF.

D'autres tests peuvent également être effectués par le laboratoire EUPEN.

Le vieillissement humide

  • Vieillissement humide

C'est la mesure permettant de tester la dureté des échantillons à 40%, selon la norme ISO 3386-1. De l'eau est ajoutée sur 3 échantillons de mousse dans l'autoclave afin d'atteindre les 100% d'humidité. Ils sont ensuite laissés 5 heures à 120° puis sèchent durant 6h dans une étuve chauffée à 70°.
La dureté des échantillons sera testée 22 heures plus tard. La perte de dureté après le vieillissement humide est exprimée en %.


Normes : ISO 2440 et ISO 3386-1.

Le vieillissement statique

  • Vieillissement statique1

C'est la mesure de l'épaisseur de l'échantillon et sa valeur de dureté à 50%.
L'échantillon de mousse est placé entre deux plaques d'acier pour être compressé jusqu'à 25% pendant 17 heures. La mesure de l'épaisseur et sa valeur de dureté à 50% est effectuée après un temps de pose de 30 minutes. Ce test permet de déterminer la perte de la hauteur et de la dureté après une compression.


Norme : KWE interne

La perméabilité à l’air

  • Permeabilite

Dans ce test, un échantillon de mousse est placé sur un tube de 70mm de diamètre. La circulation d'air est ensuite ouverte pour atteindre 100 litres d'air/heure.

Les valeurs de la perméabilité à l'air d'une mousse idéalement ouverte et élastique
doivent se situer entre 0.5 et 3 mm W.S, mais peut aller jusqu'à 10 mm WS pour les mousses dites techniques.

Norme : interne KWE

JMA

03 85 87 92 12
Fax : 03 85 87 81 64
Z.A. La Tuilerie - n°23
71640 DRACY-LE-FORT

JMA - Boutique

La mousse
à sa mesure

Bientôt